Déclaration de revenu des locations Airbnb

Depuis le 1er janvier 2017 tous les revenus issus de la location meublée sont imposés en BIC. Qu’il s’agisse de revenus issus de location longue durée (en résidence principale) ou de location occasionnelle (telle que les locations Airbnb).

La location meublée est en effet fiscalement considérée comme une activité commerciale imposable au barème de l’impôt sur le revenu dans la catégorie des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC) et non pas en revenu foncier comme pour les locations vides.

Quels revenus et comment les déclarer ?

Voici plusieurs cas de figures pour déclarer vos revenus issus des plateformes type Airbnb :

Vous louez votre résidence principale

Vous avez loué ponctuellement (moins de 120 nuits sur l’année) tout ou partie de votre résidence principale et les loyers que vous avez perçus ne dépassent pas 760€, dans ce cas vous êtes exonéré d’impôt et vous n’avez donc rien à déclarer.
Dans le cas contraire vous devrez prendre la bonne option fiscale entre « micro BIC » et « BIC au réel ».

Le montant annuel de vos loyers perçus (via Airbnb ou autre plateforme) est inférieur à 70 000€

Dans ce cas c’est le régime « Micro-BIC » qui s’applique par défaut et vos revenus Airbnb seront imposables à 50%. En d’autres termes vous bénéficiez automatiquement d’un abattement de 50%.
Votre déclaration de revenus locatifs se fait sur une déclaration à part où vous devrez renseigner le montant de vos recettes sur la ligne 5ND qui correspond au revenu n°2042 pro. 

Même en deçà de 70 000€ de revenus il peut être intéressant d’opter pour une déclaration de revenus en Bic au réel pour bénéficier pleinement des avantages fiscaux de la location meublée. 

Le montant annuel de vos loyers perçus (via Airbnb ou autre plateforme) est supérieur à 70 000€

Dans ce cas « c’est le régime réel » qui s’applique de fait.
Le régime réel a pour avantage principal de déduire l’ensemble de vos charges , de pratiquer l’amortissement sur votre logement et de réduire votre revenu imposable… voire même de de ne pas être imposé du tout. 

Votre déclaration de revenus et de charges se fait via une déclaration professionnelle n°2031 -SD. 

A savoir : le sujet de la TVA s’applique uniquement dans le cas où les recettes issues de vos locations saisonnières (Airbnb ou autres plateformes) excèdent 82 200€.

Comment optimiser sa déclaration de revenu Airbnb ?

Selon le montant des revenus annuels généré par des locations saisonnières (Airbnb ou autre) et les  dépenses afférentes à l’exploitation commerciale du logement, il est conseillé de faire une simulation pour faire les bons choix fiscaux, optimiser sa déclaration de revenus et viser le minimum d’impôt. Lokizi vous accompagne à toutes les étapes de votre location meublée. Contactez-nous !

Propriétaires, louez en meublé avec LOKIZI
pour + de tranquillité et + de rentabilité

Contactez-nous