Meublé d'habitation

Pourquoi privilégier le meublé d’habitation ?

Ayant pris goût au complément de revenus qu’offre la location courte durée via les plateformes web de mise en relation (type Airbnb ou autre), beaucoup de propriétaires en viennent aujourd’hui à douter de ce système de location saisonnière, voire même à remettre en cause son efficacité. La lourdeur logistique et administrative, cumulée à la faible rentabilité réellement perçue sont autant d’arguments jouant en la défaveur du meublé de tourisme.

Une alternative est pourtant possible en louant son bien non plus en courte durée, mais en longue durée, à l’année, en meublé d’habitation.

Lokizi vous en dit plus et vous conseille pour louer en toute sérénité votre logement en meublé d’habitation et bénéficier ainsi des meilleures dispositions fiscales possible de la location meublée.
 

Qu’est-ce qu’un meublé d’habitation ?

Comme son nom l’indique un logement est considéré comme meublé d’habitation dès lors qu’il est meublé et que son locataire en fait son habitation, autrement dit qu’il y élit sa résidence principale. Quelques précisions qui définissent ce qu’est un meublé d’habitation dans le cadre de la loi Alur :  
 
Le logement est meublé selon une liste de mobilier obligatoire défini par la Loi Alur afin d’assurer le confort nécessaire du locataire pour y dormir, vivre et manger sans y apporter autre chose que ses effets personnels : tables et chaises, vaisselle, lit et literie, équipement électroménager, luminaires, rideaux, rangement, etc.

Le logement est décent et validé comme tel par des diagnostics techniques préalables obligatoires attestant de la performance énergétique.
Ce logement meublé d’habitation est loué par contrat-type de bail reconductible de 1 an (ou 9 mois si le locataire est étudiant) et le locataire y élit son domicile principal (pour en savoir plus sur la Loi Alur en location meublée, cliquez ici)
 
Alors que le meublé de tourisme est une location de tout ou partie de la résidence principale du propriétaire (et ce, dans une limite de 120 jours par an), le meublé d’habitation est une location meublée de sa résidence secondaire.
 
La location de meublé d’habitation est, au même titre que le meublé de tourisme, fiscalement considérée comme une activité commerciale. Les revenus locatifs perçus sont alors imposés dans la catégorie des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC) du loueur en meublé (préalablement enregistré auprès du Greffe du Tribunal de Commerce).
 
 

Louer son bien en meublé d’habitation (plutôt qu’en meublé de tourisme). Quels avantages ?

Encore trop méconnu, le meublé d’habitation présente pourtant bien des avantages pour un loueur en meublé. Il convient alors de bien connaitre toutes les bonnes raisons qui font du meublé d’habitation une réelle opportunité lucrative, sereine et rentable :

  • une forte demande de meublé d’habitation pour les étudiants, apprentis, stagiaires en formation, professionnels en mutation, …
  • des revenus réguliers garantis à l’année
  • pas de formalité préalable de demande d’autorisation de louer en en meublé
  • une fiscalité très avantageuse : la location meublée bénéficie d’un dispositif fiscal particulièrement intéressant permettant de limiter l’imposition des bénéfices enregistrés en déduisant toutes les charges inhérentes à l’activité de location meublée, ainsi qu’en amortissant le bien, le mobilier et les éventuels travaux de construction ou rénovation
  • un logement entretenu par le locataire qui en fait son « chez soi », et peu de frais de remplacement de matériel
  • un logistique légère et peu couteuse car un seul état des lieux par an
  • pas de taxe d’habitation à régler (c’est au locataire de la régler)
  • pas de charge sociale type RSI à payer
 

Zoom sur la rentabilité du meublé d’habitation

Pour bien évaluer la rentabilité d’un projet de location meublée (meublé de tourisme ou meublé d’habitation), mieux vaut anticiper toutes les dépenses et ne pas se limiter au seul loyer annuel.

En effet, les revenus locatifs peuvent être très prometteurs en louant son bien en formule touristique, à la nuitée ou la semaine. Cependant il ne faut pas oublier de prendre en compte tous les frais inhérents à l’exploitation commerciale du bien meublé qui peuvent vite venir réduire les recettes perçues, notamment : les divers frais de maintenance, réparation et remplacement de matériel, les frais de conciergerie, pressing, la taxe d’habitation, et les charges sociales. Pas toujours évident d’évaluer au préalable le montant de ces charges à venir et de les répercuter dans le loyer à percevoir… la surprise est rarement dans le bon sens !

Dans le cas du meublé d’habitation, peu de surprise possible quant aux charges à venir. Une fois le locataire installé à l’année, à moins de matériel vétuste à remplacer, seuls les frais de gestion et la taxe foncière habituelle est à prendre en charge par le propriétaire-bailleur.
Dans les deux cas la clé de la rentabilité se jouera aussi sur l’option fiscale choisie pour la déclaration des revenus locatifs : privilégier le régime du BIC au réel permettra au loueur  de bénéficier de l’imposition la plus clémente possible, et ce à condition d’avoir tenu une comptabilité au plus juste de ses recettes, charges et amortissements.
 
 

Louer en toute légalité, facilité, et rentabilité avec le meublé d’habitation

Vous souhaitez en savoir plus pour louer votre studio, loft, appartement, ou maison en meublé d’habitation et bénéficier ainsi de tous les avantages fiscaux de la location meublée, sans en assumer la gestion, contactez Lokizi !
 

Propriétaires, louez en meublé avec LOKIZI
pour + de tranquillité et + de rentabilité

Contactez-nous