Le statut de LMP ou Loueur Meublé Professionnel

L'activité commerciale de loueur en meublé peut être exercée à titre professionnel, en société ou non, dans certaines conditions.
Le régime fiscal de la location meublée professionnelle est réservé aux locaux d'habitation comportant tous les éléments mobiliers indispensables à une occupation normale par le locataire. Pour bénéficier de ce statut il faut respecter trois conditions cumulatives :
  • Immatriculation au RCS. Etre inscrit directement ou à travers une SARL de famille au registre du commerce et des sociétés en qualité de loueur en meublé professionnel.
  • Les recettes annuelles de l'activité de loueur en meublé doivent être supérieures à 23K€ TTC. (prorata-temporis pour début d’activité en cours d’année).
  • Les recettes annuelles issues du LMP doivent représenter + de 50% du revenu d’activité du foyer fiscal soumis à l’impôt sur le revenu. 
Dans le cas où l'une de ces conditions n'est pas remplie, le loueur est considéré comme un loueur meublé non professionnel.
Le caractère professionnel ou non professionnel de la location meublée s'apprécie au niveau du foyer fiscal et doit s'appliquer à l'ensemble des locations meublées du foyer fiscal.
La location  meublée, sans prestation, n'est pas assujettie à la TVA.
 

Quels avantages apporte le statut de Loueur Meublé Professionnel (LMP) ?

Le statut de loueur en meublé professionnel reste très intéressant sur le plan fiscal, ainsi voici trois avantages principaux dont vous pouvez bénéficier :
  • Imputation des déficits
    Le déficit fiscal pour le loueur en meublé professionnel est directement imputable sur ses revenus globaux.
  • Plus values professionnelles
    En tant que loueur meublé professionnel vous bénéficiez du régime des plus-values professionnelles. Vous bénéficiez en conséquence des exonérations liées à ce régime.
  • Impôt de solidarité sur la fortune 
Dans ce cadre les logements meublés sont considérés comme des biens professionnels et donc non soumis à l'ISF (uniquement si le revenu total dégagé de la location meublée est supérieur aux autres revenus).

A savoir : Les locaux loués meublés sont soumis à :
  • la taxe foncière,
  • la cotisation foncière des entreprises (CFE)
  • la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE) si votre CA HT dépasse les 500K€
L’option choisie du réel simplifié implique obligatoirement la tenue d’une comptabilité.
 

Vous souhaitez obtenir d'autres informations sur le statut de Loueur Meublé Professionnel (LMP) ?

N'hésitez pas à contacter l’un de nos experts Lokizi par téléphone ou par email.

Propriétaires, louez en meublé avec LOKIZI
pour + de tranquillité et + de rentabilité

Contactez-nous