Loading...

Impôt en location meublée : quelle déclaration de revenus idéale pour vos revenus locatifs ?

Impôt en location meublée : quelle déclaration de revenus idéale pour vos revenus locatifs ?
Ca y est, la saison des déclarations de revenus est ouverte ! 
Comment vont être imposés les loyers perçus en location meublée?
Quel régime fiscal est le plus adapté à votre situation, à votre projet ?
Petit guide pratique pour vous aider à y voir plus clair...et à prendre les bonnes décisions pour minimiser votre impôt.

La location meublée imposée en BIC

Rappelons en préambule : tous les revenus de location meublée sont soumis à  l'imposition, qu'ils proviennent de location touristique (type Airbnb) ou de location longue durée. Ils sont à déclarer dans la catégorie des BIC (Bénéfices Industriels & Commerciaux), sous le régime du micro-BIC ou sous le régime du BIC au réel.
 
Comment choisir entre les 2 régimes d'imposition possibles ?
Comment opter pour le meilleur et le plus adapté à votre situation ?

Le micro-BIC : simple et rapide 

 C'est le régime fiscal le plus utilisé en location meublée. Tant que le revenu annuel locatif (loyers + charges récupérables) ne dépasse pas 72 600€, il n'y a qu'à reporter le montant perçu dans la case prévue à cet effet sur la déclaration d'impôt.
Le micro-BIC permet de bénéficier d'un abattement forfaitaire de 50% sur les revenus du meublé (avant calcul de l'impôt). Ce régime fiscal est donc conseillé aux loueurs ayant des charges déductibles inférieures à 50% des revenus perçus.

Le BIC au réel : le plus light en impôt 

Seul ce régime fiscal permet d'atteindre 0€ d'impôt !
Trop souvent méconnu alors qu'accessible quel que soit le montant annuel des revenus en meublé, le BIC au réel permet de déduire 100% des charges et amortissements du bien dédié à la location meublée  (frais d'acquisition, mobilier, taxes, travaux,...). Une option très avantageuse dès lors que le total dépasse 50% des recettes.
Cette subtilité fiscale nécessite en contrepartie des obligations comptables...largement compensées par la légèreté de l'impôt au final !

Comment passer du micro-BIC au BIC réel ?

 Opter pour le régime BIC réel : pourquoi, comment, quand ?Les loueurs en meublé (LMNP ou LMP) ayant déjà précédemment déclaré leurs revenus sous le régime du micro-BIC ont la possibilité de passer au BIC réel, notamment quand ce régime permet de générer des économies d'impôt. Pour cela, un courrier de levée d'option doit être envoyé aux services fiscaux, en respectant la date limite imposée, calée sur la date limite de déclaration des revenus (donc au plus tard le 3 mai 2022 ou le 17 mai pour les télédéclarations).
Quant aux loueurs ayant tout juste débuté leur activité de location meublée en 2021 et souhaitant déclarer leurs revenus sous le régime du BIC au réel dès le départ, pas besoin de lever l'option auprès du service des impôts, le choix du régime fiscal ayant été normalement mentionné lors de l'immatriculation auprès du Greffe.

Besoin de conseils pour la déclaration de vos revenus de location meublée?

Chaque situation est particulière et la fiscalité du meublé est riche en spécificités. C'est notre quotidien ... et pas forcément le vôtre, ni votre passion !
On est justement là pour vous accompagner, et vous aider à bénéficier de tous les avantages de la location meublée.
Contactez-nous et nous procèderons à une simulation de fiscalité BIC pour la définir ensemble la meilleure déclaration pour vos revenus de location meublée. 

Vous êtes propriétaire ou investisseur,
restez informé de l'actualité

S'inscrire à la newsletter
Tél. 05 56 15 07 07
Avis google 141 4,5/5
Contactez-nous