Louer un appartement meublé


Louer un appartement meublé

De plus en plus de propriétaires louent leur appartement en meublé sur des longues durées. Louer un appartement en meublé comme résidence principale du locataire est effectivement très attrayant : loyers plus élevés (que la location nue), contraintes allégées, et fiscalité attrayante. 

La location meublée répond à des règles bien précises. Aussi, avant de se lancer, il faut prendre le temps de se poser et se questionner pour faire les bons choix et bénéficier de tous les atouts économiques, logistiques et fiscaux avant de louer son appartement en meublé : quel type de bail, quels équipements, quelle durée pour le préavis, etc. ?

Durée du bail d'un appartement meublé

Le bail classique en location meublée est conclu pour une durée d’un an minimum, reconductible tacitement. 

Si le bien est loué par un étudiant, la durée du bail peut être réduite à 9 mois.

Dépôt de garantie d'un appartement meublé

Le montant du dépôt de garantie correspond à maximum deux mois de loyer.

Loyer d'un appartement meublé

Le propriétaire peut fixer librement le montant du loyer pour louer son appartement meublé, tout en tenant compte du marché, de la localisation, ainsi que de la qualité de l’équipement et de l’ameublement.
Cependant dans les zones dites « tendues », l’encadrement des loyers des locations meublées est identique à celles des dispositions applicables pour les locations nues (avec des loyers de référence différents).

Pour estimer le potentiel de son appartement meublé avant de le louer, il est vivement conseillé de se rapprocher d’un expert en location meublée.

Les charges locatives d'un appartement meublé

Les charges locatives sont les dépenses initialement payées par le propriétaire que celui-ci peut se faire rembourser par le locataire. Elles concernent principalement les dépenses engagées sur les parties communes (entretien d’ascenseur, gardiennage, eau et chauffage collectif, taxes ordures ménagères, entretien d’espaces extérieurs communs..).

Deux options sont envisageables pour le propriétaire qui souhaite louer son appartement meublé pour se faire rembourser les charges locatives :

  • soit elles sont incluses dans le loyer, et il s'agit donc d'un forfait, une somme fixe qui ne varie plus quel que soit le montant réel des charges 
  • soit le contrat prévoit que les charges correspondront aux dépenses réellement engagées par le bailleur, et il en fixe une liste.

Congé et préavis d'un appartement meublé

Que cela soit le locataire ou le propriétaire qui souhaite donner congé de son appartement meublé, il doit être donné par lettre recommandée avec demande d’avis de réception, ou signifié par huissier.

  • Pour le locataire le préavis est d’1 mois ; il peut être envoyé à tout moment même s’il s’agit d’un bail étudiant
  • Pour le propriétaire le préavis doit être envoyé 3 mois avant l’échéance du bail et doit être justifié par l’une de ces 3 conditions : il souhaite récupérer le logement pour en faire sa résidence principale, il le récupère pour y héberger un proche, ou encore il décide de vendre ce bien.

Le mobilier

Louer un appartement en meublé demande un aménagement mobilier minimum obligatoire pour permettre au locataire de dormir, manger et vivre dans le logement, et donc de s’installer rapidement avec ses seuls effets personnels. 

Pour en savoir plus sur la liste du mobilier minimum obligatoire (définie par la loi Alur) pour louer son appartement en meublé à titre de résidence principale, cliquez ici : https://www.lokizi.fr/liste-mobilier-conforme-a-la-loi-alur.html 

Le bail mobilité

Ce nouveau bail, entré en vigueur fin 2018 est destiné uniquement aux personnes en formation, études supérieures, stage, apprentissage ou mission temporaire professionnelle (justificatif à fournir). Il ne porte que sur les locations meublées, sa durée peut s’étendre d’un à dix mois (convenue lors de la signature du contrat) et n’est pas renouvelable. 

Focus fiscalité

Louer son appartement en meublé implique une fiscalité adaptée : les revenus issus de la location meublée sont à déclarer dans la catégorie des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC).

Selon le montant des revenus générés et les modalités de déclaration des BIC choisies (micro-BIC par défaut ou BIC au réel sur option), il est possible d’orienter son imposition pour bénéficier pleinement des avantages  fiscaux de la location meublée.

Louer son appartement en meublé peut permettre de réduire considérablement ses impôts, par rapport aux locations nues où les revenus locatifs sont déclarés en revenu foncier. 

Pour louer votre appartement en meublé dans les meilleures conditions, Lokizi vous accompagne à toutes les étapes de votre projet (ameublement, mise en location, gestion locative) , vous conseille sur la fiscalité la plus appropriée des BIC et vous propose un diagnostic personnalisé : contactez-nous.

Propriétaires, louez en meublé avec LOKIZI
pour + de tranquillité et + de rentabilité

Contactez-nous