Nouveauté
  • 1 pièce(s)
  • Avignon (84000)
  • 64 500,00 € honoraires inclus

Vous souhaitez nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

Obligatoire
Obligatoire
Obligatoire
Obligatoire

Les informations recueillies sont utilisées pour la gestion de la clientèle et du support client. Conformément au "règlement général sur la protection des données personnelles", vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données en contactant Lokizi par email (contact@lokizi.fr). Consulter les détails du consentement.

Questions fréquentes

Toutes les FAQ propriétaires

Le dégât des eaux ou la détérioration de mobilier sont les principaux risques de sinistre redoutés en location meublée. Vous êtes propriétaire et vous vous interrogez sur la façon dont LOKIZI gère ce genre de risque...et sur ce qui est mis en place pour éviter d'y être confronté ?

LOKIZI met tout en oeuvre pour garantir l'état irréprochable des logements meublés qui lui sont confiés à la location. Voici comment est géré un éventuel dégât des eaux ou sinistre en cours de location.

Lire la suite

Les revenus issus de la location meublée doivent être déclarés dans la catégorie des BIC (Bénéfices Industriels & Commerciaux), soit sous le régime fiscal du micro-BIC, soit sous le régime fiscal du BIC au réel simplifié.

Le niveau d'impôt à devoir sur les revenus locatifs perçus en location meublée dépend du régime fiscal BIC choisi (généralement au moment de la déclaration de début d'activité).
Pour un même montant de revenus, l'imposition finale peut varier très largement, donc il convient de faire des simulations fiscales sur le régime BIC le plus favorable à votre situation 

Voici quelques précisions sur les 2 régimes fiscaux de la location meublée :

Régime de micro-BIC

  • régime avec abattement forfaitaire (taux variant de 30% à 71% si meublé de tourisme classé / non classé ou meublé d'habitation)
  • régime accessible jusqu'à un plafond de revenus : 77 700€ maxi. de revenus annuels en meublé d'habitation (15 000€ maxi. si meublé de tourisme non classé, et 188 700€ maxi. si meublé de tourisme classé)
  • régime appliqué de plein droit (sauf si option pour régime réel)
  • aucune autre déduction de charge possible
  • régime fiscal le plus simple en location meublée

Régime de BIC réel simplifié

  • régime appliqué de plein droit dès 77 700€ de revenus en meublé d'habitation (ou 15 000€ en meublé de tourisme)
  • régime du BIC au réel également accessible sur option du seuil de revenus règlementaire (si plus intéressant que micro-BIC)
  • charges liées à l’activité de location meublée déduites à 100% (frais de gestion et comptabilité, assurances, copro et syndic, frais de déplacements, frais divers liés au meublé, taxes et impôts, frais d’acquisition du bien immobilier et intérêts d’emprunt...)
  • parts d’amortissements déductibles des recettes locatives (pour l’immobilier, le mobilier et les travaux)
  • amortissement reportable à l'infini
  • comptabilité requise (avec bilan comptable) 
  • régime fiscal le plus puissant en location meublée car permet une imposition à 0€.

Selon le régime fiscal choisi, l’impôt à devoir sur les revenus de la location meublée peut être plus ou moins important.

Bon à savoir : en location meublée il est tout à fait possible de ne payer aucun impôt (oui 0€ d’impôt !), à conditions d’opter pour le régime du BIC au réel et de pouvoir déduire une part importante de charges et d’amortissements de ses recettes.

LOKIZI conseille les propriétaires-bailleurs dans le choix du régime fiscal le plus adapté à leur situation et intervient ensuite pour l'accompagnement comptable de la location meublée (nécessaire avec le régime du BIC au réel). 

Pour proposer un logement à la location meublée (à usage de résidence principale du locataire), tout propriétaire-bailleur est tenu de mettre à disposition du locataire un logement décent et dûment meublé en respect de la loi Alur, à l'installation du locataire et pendant toute la durée de mise en location.

Dès lors qu’un mandat de location et qu'un mandat de gestion sont contractés, Lokizi est en charge, pour le compte du propriétaire, de gérer la mise en location (photos, annonce, visites, recherche du locataire, état des lieux), les aspects administratifs (bail, appel et reversement loyers, etc. ) ainsi que la maintenance du bien confié (éventuels travaux, mise à jour de mobilier, etc. ). LOKIZI est donc mandaté par son client propriétaire-bailleur pour le bon respect de ses obligations vis-à-vis des locataires (conformément aux conditions prévues dans le mandat).

De son coté le propriétaire-bailleur déléguant la totale gestion de son bien est tenu de respecter le cadre légal de la location meublée, notamment le préavis de 3 mois (avant renouvellement de bail) pour mettre fin au bail de location (pour usage personnel, revente, etc. ).

Différents paramètres entrent en jeu pour la fiscalité d’une location meublée :
- le statut juridique du bien (détenu en nom propre ou en société, en indivision, etc.),
- le statut du loueur (LMNP ou LMP),
- le régime fiscal BIC choisi pour le traitement des revenus (micro-BIC ou BIC au réel), ainsi que l'éventuel dispositif fiscal lié à l’acquisition du bien (avec ou sans réduction d’impôt sur le revenu, avec ou sans TVA, etc).

Pour connaître la fiscalité la mieux adaptée (et la plus favorable !) à votre situation, notre équipe LOKIZI d’experts en fiscalité immobilière se tient à votre disposition pour vous établir une simulation fiscale personnalisée, sans engagement.

Soucieuse de soulager ses clients propriétaires à chaque étape de la location meublée, LOKIZI peut également vous proposer un solution de gestion complète de votre fiscalité : déclaratifs, bilans comptables, liasses fiscales…

Pour en savoir plus, contactez-nous !

Alors que l’une et l’autre des formules de location proposent un logement déjà meublé, la principale différence entre location meublée classique et location meublée touristique repose sur l’occupation que va en faire le locataire.

En location meublée classique, le locataire occupe le logement meublé à titre de résidence principale, alors qu’en location touristique le locataire occupe le logement à titre temporaire, pour une nuit, une semaine ou quelques mois sans y élire domicile.

D’un côté (en location classique), les revenus sont réguliers et versés tous les mois (pendant plusieurs années voire plusieurs dizaines d’années), et tant que les locataires sont « sélectionnés » sur leur solvabilité tout se passe bien.
De l’autre (en location touristique), les revenus peuvent fluctuer selon l’afflux de touristes (pour cause de crise sanitaire COVID, météo ou autre événement) et ce mode de location nécessite une gestion de planning très complexe et très chronophage pour limiter la vacance locative.

La location de courte durée n’est pas soumise à la règlementation spécifique de la location meublée à usage de résidence principale (équipement mobilier minimum, loyer, durée de location..) mais peut dans certaines villes très touristiques être soumise à une règlementation locale spécifique, évolutive, et beaucoup plus contraignante (changement d’usage du bien immobilier en préalable à la mise en location, permis de louer, compensation financière ou immobilière...).

Côté fiscalité, tous les revenus issus de la location meublée (touristique ou classique) sont fiscalement traités de la même façon, dans la catégorie des BIC (Bénéfices Industriels & Commerciaux), qu'ils soient issus de location touristique ou de location "classique". Les revenus de location meublée perçus par le propriétaire-bailleur sont déclarés soit sous le régime du micro-BIC, soit sous le régime du BIC au réel. A noter que l’abattement forfaitaire en micro-BIC peut atteindre 71% sur les meublés de tourisme classés ou les chambres d’hôtes (contre 30% pour les locations meublées non classées).
Autre particularité fiscale, quand le bien est loué en formule touristique, la taxe d’habitation est acquittée par le propriétaire  (qui peut parfois être redevable d'une surtaxe d’habitation dans certaines villes) tant que le locataire n'y élit pas son domicile principal.

Halte aux idées reçues !
Alors que le niveau de revenu généré peut être bien différent, la location meublée classique est très souvent bien plus rentable que la location touristique, très impactée par les charges et taxes (frais de conciergerie, frais divers de ménage, réparations et travaux, abonnements énergie à la charge du propriétaire, charges sociales, taxe d'habitation…). Il ne faut pas se limiter à la seule comptabilisation du montant des revenus encaissés en fin d’année mais bien prendre en compte tout ce qui peut venir en déduction des recettes pour évaluer la vraie rentabilité d'une location meublée (les charges et la fiscalité...qui vient de changer en 2024 sur les meublés de tourisme).

En cas de doute sur le mode de location le plus adapté et le plus rentable pour votre logement, l’équipe d’experts LOKIZI se tient à votre disposition pour une simulation de revenus et de fiscalité.

LOKIZI accorde une attention particulière sur la solvabilité de ses candidats à la location. Selon le profil du candidat preneur de bail (étudiant, professionnel, retraité, ...) différentes pièces justificatives sont exigées pour candidater sur un bien meublé proposé par LOKIZI. Ces pièces sont ensuite étudiées pour évaluer les meilleures conditions possibles de règlement de loyer à venir. Selon la situation, un ou plusieurs garants (personnes physiques) peuvent être demandés pour assurer les bonnes conditions de règlement du loyer. Pour compléter son niveau de garantie sur les loyers impayés, Lokizi peut ponctuellement proposer une offre partenaire (exemple : Garantme).

Pour chaque bien mis en location, l’équipe Lokizi sélectionne le candidat locataire offrant les meilleures garanties de longévité dans l’occupation du logement ainsi que les meilleures garanties de solvabilité.

Un dépôt de garantie (correspondant à 2 mois de loyers) est également demandé à chaque locataire à la signature du bail de location. Ce dépôt de garantie peut être partiellement ou totalement utilisé pour combler un éventuel impayé de loyer (utilisable en fin de bail).

L’équipe de gestion locative de Lokizi assure (avec succès) les éventuelles relances en cas de loyer impayé. Grâce à son organisation, ses outils et ses moyens de gestion mis en place, Lokizi bénéficie d’un taux de loyer impayé de 0% !

Découvrez nos autres locations meublées

Disponibles en longue durée

Nos locations meublées : Avignon (84000)

Nouveauté Location studio meublé 21m² (Avignon - gare TGV)

Location studio meublé 21m² (Avignon - gare TGV)

Loyer : 470,00 € (charges comprises)

Nos locations meublées : Talence (33400)

Nouveauté Location chambre meublée 21m² (Talence - Bordeaux sud)

Location chambre meublée 21m² (Talence - Bordeaux sud)

Loyer : 665,00 € (charges comprises)

Nos locations meublées : Rouen - Darnétal (76100)

Nouveauté Location studio meublé 19m² (Rouen - Darnétal 76)

Location studio meublé 19m² (Rouen - Darnétal 76)

Loyer : 497,00 € (charges comprises)

Nos locations meublées : Avignon (84000)

Nouveauté Location studio d'un studio meublé 20m² (Avignon - gare TGV)

Location studio d'un studio meublé 20m² (Avignon - gare TGV)

Loyer : 481,00 € (charges comprises)

Nos locations meublées : Talence (33400)

Nouveauté Location chambre meublée 18m² (Talence - Bordeaux sud)

Location chambre meublée 18m² (Talence - Bordeaux sud)

Loyer : 665,00 € (charges comprises)

Nos locations meublées : Bordeaux

Nouveauté Location appartement meublé 2 pièces 46m² (Bordeaux - Brazza)

Location appartement meublé 2 pièces 46m² (Bordeaux - Brazza)

Loyer : 1 050,00 € (charges comprises)

Nos locations meublées : Talence (33400)

Nouveauté Location chambre meublée 22m² (Talence - Bordeaux sud)

Location chambre meublée 22m² (Talence - Bordeaux sud)

Loyer : 665,00 € (charges comprises)

Nos locations meublées : Bordeaux-Caudéran (Gironde 33)

d-none Location appartement meublé T1bis 29m² (Bordeaux - Caudéran)

Location appartement meublé T1bis 29m² (Bordeaux - Caudéran)

Loyer : 645,00 € (charges comprises)