Loading...

Placement immobilier : quel montant investir en SCPI ?

Placement immobilier : quel montant investir en SCPI ?
Vous envisagez d’investir dans la pierre-papier en 2021, mais vous ne savez pas encore quel montant investir ?
Sachez qu’il s’agit d’un placement accessible et démocratisé par les acteurs du marché de l’immobilier professionnel.
Il faudra, bien sûr, prendre en considération un certain nombre de points pour assurer le bon déroulement de votre investissement.

Quel budget consacré à son projet d’investissement en SCPI ?

200 €, c’est la somme minimum pour investir dans une Société Civile de Placement Immobilier. On parle ici de la valeur de souscription d’une seule part. Souvent, il faut en acquérir plusieurs en vue d’optimiser la performance de son placement. Vous trouverez facilement sur le marché des SCPI accessibles à partir de 200 €, voire inférieurs. En voici quelques exemples :

  • NEO (187 €)
  • CORUM XL (189 €)
  • Cristal Life (196 € jusqu’au 31/12/2021)
  • Pierval Santé (200 €)
  • Iroko Zen (200 €)
  • Allianz Home (200 €)
  • Cœur d’Europe (200 €)
  • Grand Paris Résidentiels (200 €)
  • Primovie (203 €)
  • CORUM Eurion (204 €)
  • Epargne Pierre (205 €)

En tant que nouvel associé, la société de gestion vous impose d’acheter 5 ou 10 parts en guise de ticket d’entrée. Afin d’y voir plus clair, prenons l’exemple de la SCPI thématique Corum Xl. Le prix acquéreur est fixé à 189 € et vous devez néanmoins en acheter 1 part soit une valeur de 189 € dès votre premier investissement.

Même en prenant en compte le minimum de souscription imposé par la SGP, le prix de souscription d’une SCPI reste modeste. Il dépasse rarement les 5 000 €, sauf pour certaines SCPI résidentielles et européennes. Découvrez les meilleures SCPI du moment sur le site Portail-SCPI.fr.

Petit rappel sur les frais supplémentaires afférents à la détention de parts de SCPI

Des frais de souscription sont indissociables d’un placement en SCPI. On retrouve deux catégories :

  1. Les frais d’adhésion (représentent 8 % à 10 % du prix acquéreur)
  2. Les frais de gestion (entre 10 % à 12 % du prix de la part)

Bon à savoir : les frais de souscription sont directement prélevés sur le montant des loyers perçus par la SCPI. Ils servent généralement à financer la gestion administrative et locative du patrimoine immobilier de la SCPI. Il s’agit d’une rémunération en contrepartie des services du gestionnaire du portefeuille d’actifs.

Bien entendu, il existe quelques SCPI sans frais d’entrée à l’instar des SCPI nouvelle génération NEO (gérée par Novaxia Investissement) et Iroko Zen (gérée par la SGP IROKO).

Zoom sur les différentes méthodes d’investissement en SCPI

Les principaux modes d’investissement en SCPI sont les suivants :

L’achat au comptant

Si vous disposez de liquidité suffisante, vous pouvez investir dans la SCPI de votre choix. Autrement, vous devez attendre la fin de certains de vos produits d’épargne (assurance-vie, Livret A, PER, PEA, etc.). En récupérant une partie de vos économies, vous pouvez acquérir plusieurs parts de SCPI. Vous optimisez ainsi la rentabilité de vos placements. Gare à la fiscalité des revenus !

Le recours à l’endettement

La souscription à crédit demeure à ce jour l’option la plus prisée pour investir dans la pierre-papier via les SCPI. Il s’agit d’une solution d’investissement avantageuse, surtout grâce à l’effet de levier. Vous devez, bien sûr, disposer d’un taux d’endettement oscillant entre 20 % et 30 %. Au-delà de 35 %, les chances d’obtenir un prêt immobilier destiné à l’acquisition de parts de SCPI sont pratiquement minces.

Il suffit de cliquer sur ce lien pour trouver un exemple concret d’un investissement en SCPI à crédit.

La souscription via un contrat d’assurance-vie

Afin d’alléger au maximum la fiscalité de vos revenus fonciers, optez pour la souscription de parts de SCPI via l’assurance-vie. Il s’agit d’une enveloppe fiscale indéniablement avantageuse. Les dividendes distribués par la SCPI sont placés et bloqués dans le contrat. Par conséquent, il n’y a aucune imposition avant le dénouement du contrat.

L’investissement en nue-propriété (ou le démembrement de propriété)

Vous pouvez investir dans certaines SCPI via le démembrement de propriété. On parle ici de l’investissement en nue-propriété des parts. Et cela signifie que vous ne percevez rien pendant la période de démembrement. L’avantage principal, c’est que vous ne payez pas d’impôt sur le revenu.

Vous êtes propriétaire ou investisseur,
restez informé de l'actualité

S'inscrire à la newsletter
Tél. 05 56 15 07 07
Avis google 141 4,5/5
Contactez-nous