Loué
  • 3 pièce(s)
  • 2 chambre(s)
  • Saint-Denis (93200)
  • 1 385,00 € /mois (charges comprises)

  • surface de 67m²
  • cuisine équipée
  • 3 pièces
  • 2 chambres
  • baignoire
  • balcon 
  • parking privatif
  • chauffage gaz
  • fibre

Mobilier conforme à la loi Alur


Notre offre "Location appartement meublé 3 pièces 67m² (Paris-Nord / Saint-Denis 93)", conformément au décret du 31 juillet 2015 (n°2015-981) de la Loi Alur respecte la liste minimale des meubles indispensables au locataire pour lui permettre de dormir, manger et vivre dans le logement. Il s'applique aux contrats de location meublée constituant la résidence principale du locataire, signés depuis le 1er septembre 2015, et doit comporter au minimum les éléments suivants :

  • Literie comprenant couette ou couverture
  • Dispositif d'occultation des fenêtres dans les pièces destinées à être utilisées comme chambre à coucher
  • Plaques de cuisson
  • Four ou four à micro-ondes
  • Réfrigérateur et congélateur ou, au minimum, un réfrigérateur doté d'un compartiment permettant de disposer d'une température inférieure ou égale à - 6 °C
  • Vaisselle nécessaire à la prise des repas
  • Ustensiles de cuisine
  • Table et sièges
  • Étagères de rangement
  • Luminaires
  • Matériel d'entretien ménager adapté aux caractéristiques du logement

Pour votre candidature à la location d'un de nos logements meublés, nous vous demandons de bien vouloir nous faire parvenir les pièces suivantes :

Étudiant Salarié Retraité Société Garant*
Carte d'identité recto verso ou passeport check check check check check
Attestation de rentrée étudiante check
3 dernières quittances de loyer ou attestation hébergement à titre gratuit check
Dernier avis d'imposition complet check check check
Taxe foncière recto-verso (si propriétaire) ou 3 dernières quittances de loyer (si locataire) check check check
3 derniers bulletins de salaire check check
Attestation employeur de moins de 1 mois (avec signature, cachet entreprise et revenus bruts annuels) check check
Si profession libérale / dirigeant / commerçant : Extrait Kbis de moins de 3 mois + 2 derniers bilans comptables (ou attestation comptable du dernier exercice en cours avec revenus mensuels versés) check check check
Si retraité : Notification d'ouverture des droits à la retraite ou notifications annuelles ou 3 derniers paiements
(source référence : www.info-retraite.fr)
check
Télécharger la liste des pièces à fournir

*impératif si les revenus des locataires ne sont pas équivalents à 3X le montant du loyer

Pièces justificatives à transmettre à LOKIZI par voie digitale. Pour cela, un lien vous est transmis par votre chargé(e) de location à l’issue de la visite du logement

Pour toute info :
Sur une annonce à Bordeaux / Nouvelle-Aquitaine : Service Location (05 56 15 07 07)
Sur une annonce à Paris / Île de France : Léa VASUTH (01.40.40.37.03)

  • service 1
  • service 2
  • service 3
  • service 4
  • service 5
Indice de conso. énergétiques
  • a
  • b
  • c
  • d
  • e
  • f
  • g
Indice d'émission de gaz à effets de serre
  • a
  • b
  • c
  • d
  • e
  • f
  • g

Vous souhaitez nous contacter, remplissez le formulaire ci-dessous.

Obligatoire
Obligatoire
Obligatoire
Obligatoire

Les informations recueillies sont utilisées pour la gestion de la clientèle et du support client. Conformément au "règlement général sur la protection des données personnelles", vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données en contactant Lokizi par email (contact@lokizi.fr). Consulter les détails du consentement.

Questions fréquentes

Toutes les FAQ propriétaires

Vous êtes propriétaire-bailleur et vous souhaitez en savoir davantage sur les modalités pour mettre fin au bail de location meublée vous liant à votre locataire (délai, formalités, conditions de congé, etc.).

Voici les questions fréquentes pour la résiliation du bail en location meublée (à usage de résidence principale du locataire). 

Lire la suite

Afin d’être proposé en location meublée longue durée, un logement doit respecter la liste des équipements obligatoires prévu par la loi Alur (décret du 31 juillet 2015 (n°2015-981). Cette loi définit la liste de mobilier minimum à prévoir dans tout logement meublé (proposé en location meublée d'habitation à usage de résidence principale du locataire) pour que le locataire puisse s’y installer immédiatement avec ses seuls effets personnels.

Un logement meublé est défini comme « un logement décent équipé d’un mobilier en nombre et en qualité suffisants pour permettre au locataire d’y dormir, manger et vivre convenablement au regard des exigences de la vie courante » (art. 25-4 de la loi de 1989).

Voici la liste des équipements obligatoires pour un logement loué en meublé à usage de résidence principale du locataire :

  • Literie comprenant couette ou couverture
  • Dispositif d'occultation des fenêtres dans les pièces destinées à être utilisées comme chambre à coucher (exemple : volets, rideaux, stores)
  • Plaques de cuisson
  • Four classique ou four à micro-ondes
  • Réfrigérateur et congélateur ou, au minimum, un réfrigérateur doté d'un compartiment permettant de disposer d'une température inférieure ou égale à - 6 °C
  • Vaisselle nécessaire à la prise des repas (en nombre suffisant pour les occupants)
  • Ustensiles de cuisine (casseroles, …)
  • Table et sièges
  • Étagères de rangement
  • Luminaires
  • Matériel d'entretien ménager adapté aux caractéristiques du logement (par exemple : aspirateur si moquette, balai et serpillère si carrelage).

En cas de non-respect de cette liste de mobilier minimum obligatoire, le logement (considéré comme partiellement ou non meublé) peut être requalifié en logement vide (non soumis à la règlementation de la location meublée) et les revenus issus de la location sont imposés dans la catégorie des revenus fonciers (donc pas dans la catégorie des BIC, plus favorable).

Cette liste est non exhaustive et peut être complétée par des éléments de décoration (tapis, coussins, cadres..), de rangements ou de confort selon la superficie du logement (exemples : téléviseur, lave-vaisselle, lave-linge…). Ces équipements complémentaires pourront aider à louer plus vite, à améliorer le confort des locataires, et donc à limiter les rotations dans le logement.

L’inventaire exhaustif et détaillé du mobilier doit être joint au bail de location et sert de base d’information pour l’état des lieux d’entrée.

Vous pouvez être amené à revoir l’organisation de votre patrimoine immobilier et à réorienter vos choix pour différentes raisons (besoin de liquidités, changement de situation familiale, etc.).

L’équipe de transaction LOKIZI peut vous accompagner dans la vente / revente de votre bien, à la fois sur la partie transaction immobilière mais également, en amont, sur l’évaluation de la pertinence de la vente avec la prise en compte de l’implication fiscale (éventuelle plus-value à devoir, remboursement de TVA en cours, etc. ).

Une estimation gratuite du prix de vente de votre logement est effectuée et si celle-ci vous convient, un mandat de vente est contractualisé. Dès lors, LOKIZI prend le relais sur l’ensemble des étapes du processus de vente (diagnostic énergétique, organisation du shooting photo, rédaction d’annonce et publication sur son site et auprès des sites partenaires, visites, démarches administratives, organisation de la signature notaire…).

LOKIZI peut également intervenir pour vous aider à investir dans la location meublée, dans le neuf ou l'ancien, en vous proposant des biens à fort potentiel locatif.

Lokizi dispose de la Carte Professionnelle Immobilière CPI3301 2016 000 005 159 pour assurer en toute conformité et sécurité la transaction de votre bien immobilier (vente, revente, acquisition).

Consultez les biens actuellement disponibles à la vente

Différents paramètres entrent en jeu pour la fiscalité d’une location meublée :
- le statut juridique du bien (détenu en nom propre ou en société, en indivision, etc.),
- le statut du loueur (LMNP ou LMP),
- le régime fiscal BIC choisi pour le traitement des revenus (micro-BIC ou BIC au réel), ainsi que l'éventuel dispositif fiscal lié à l’acquisition du bien (avec ou sans réduction d’impôt sur le revenu, avec ou sans TVA, etc).

Pour connaître la fiscalité la mieux adaptée (et la plus favorable !) à votre situation, notre équipe LOKIZI d’experts en fiscalité immobilière se tient à votre disposition pour vous établir une simulation fiscale personnalisée, sans engagement.

Soucieuse de soulager ses clients propriétaires à chaque étape de la location meublée, LOKIZI peut également vous proposer un solution de gestion complète de votre fiscalité : déclaratifs, bilans comptables, liasses fiscales…

Pour en savoir plus, contactez-nous !

Alors que l’une et l’autre des formules de location proposent un logement déjà meublé, la principale différence entre location meublée classique et location meublée touristique repose sur l’occupation que va en faire le locataire.

En location meublée classique, le locataire occupe le logement meublé à titre de résidence principale, alors qu’en location touristique le locataire occupe le logement à titre temporaire, pour une nuit, une semaine ou quelques mois sans y élire domicile.

D’un côté (en location classique), les revenus sont réguliers et versés tous les mois (pendant plusieurs années voire plusieurs dizaines d’années), et tant que les locataires sont « sélectionnés » sur leur solvabilité tout se passe bien.
De l’autre (en location touristique), les revenus peuvent fluctuer selon l’afflux de touristes (pour cause de crise sanitaire COVID, météo ou autre événement) et ce mode de location nécessite une gestion de planning très complexe et très chronophage pour limiter la vacance locative.

La location de courte durée n’est pas soumise à la règlementation spécifique de la location meublée à usage de résidence principale (équipement mobilier minimum, loyer, durée de location..) mais peut dans certaines villes très touristiques être soumise à une règlementation locale spécifique, évolutive, et beaucoup plus contraignante (changement d’usage du bien immobilier en préalable à la mise en location, permis de louer, compensation financière ou immobilière...).

Côté fiscalité, tous les revenus issus de la location meublée (touristique ou classique) sont fiscalement traités de la même façon, dans la catégorie des BIC (Bénéfices Industriels & Commerciaux), qu'ils soient issus de location touristique ou de location "classique". Les revenus de location meublée perçus par le propriétaire-bailleur sont déclarés soit sous le régime du micro-BIC, soit sous le régime du BIC au réel. A noter que l’abattement forfaitaire en micro-BIC peut atteindre 71% sur les meublés de tourisme classés ou les chambres d’hôtes (contre 30% pour les locations meublées non classées).
Autre particularité fiscale, quand le bien est loué en formule touristique, la taxe d’habitation est acquittée par le propriétaire  (qui peut parfois être redevable d'une surtaxe d’habitation dans certaines villes) tant que le locataire n'y élit pas son domicile principal.

Halte aux idées reçues !
Alors que le niveau de revenu généré peut être bien différent, la location meublée classique est très souvent bien plus rentable que la location touristique, très impactée par les charges et taxes (frais de conciergerie, frais divers de ménage, réparations et travaux, abonnements énergie à la charge du propriétaire, charges sociales, taxe d'habitation…). Il ne faut pas se limiter à la seule comptabilisation du montant des revenus encaissés en fin d’année mais bien prendre en compte tout ce qui peut venir en déduction des recettes pour évaluer la vraie rentabilité d'une location meublée (les charges et la fiscalité...qui vient de changer en 2024 sur les meublés de tourisme).

En cas de doute sur le mode de location le plus adapté et le plus rentable pour votre logement, l’équipe d’experts LOKIZI se tient à votre disposition pour une simulation de revenus et de fiscalité.

Les revenus issus de la location meublée doivent être déclarés dans la catégorie des BIC (Bénéfices Industriels & Commerciaux), soit sous le régime fiscal du micro-BIC, soit sous le régime fiscal du BIC au réel simplifié.

Le niveau d'impôt à devoir sur les revenus locatifs perçus en location meublée dépend du régime fiscal BIC choisi (généralement au moment de la déclaration de début d'activité).
Pour un même montant de revenus, l'imposition finale peut varier très largement, donc il convient de faire des simulations fiscales sur le régime BIC le plus favorable à votre situation 

Voici quelques précisions sur les 2 régimes fiscaux de la location meublée :

Régime de micro-BIC

  • régime avec abattement forfaitaire (taux variant de 30% à 71% si meublé de tourisme classé / non classé ou meublé d'habitation)
  • régime accessible jusqu'à un plafond de revenus : 77 700€ maxi. de revenus annuels en meublé d'habitation (15 000€ maxi. si meublé de tourisme non classé, et 188 700€ maxi. si meublé de tourisme classé)
  • régime appliqué de plein droit (sauf si option pour régime réel)
  • aucune autre déduction de charge possible
  • régime fiscal le plus simple en location meublée

Régime de BIC réel simplifié

  • régime appliqué de plein droit dès 77 700€ de revenus en meublé d'habitation (ou 15 000€ en meublé de tourisme)
  • régime du BIC au réel également accessible sur option du seuil de revenus règlementaire (si plus intéressant que micro-BIC)
  • charges liées à l’activité de location meublée déduites à 100% (frais de gestion et comptabilité, assurances, copro et syndic, frais de déplacements, frais divers liés au meublé, taxes et impôts, frais d’acquisition du bien immobilier et intérêts d’emprunt...)
  • parts d’amortissements déductibles des recettes locatives (pour l’immobilier, le mobilier et les travaux)
  • amortissement reportable à l'infini
  • comptabilité requise (avec bilan comptable) 
  • régime fiscal le plus puissant en location meublée car permet une imposition à 0€.

Selon le régime fiscal choisi, l’impôt à devoir sur les revenus de la location meublée peut être plus ou moins important.

Bon à savoir : en location meublée il est tout à fait possible de ne payer aucun impôt (oui 0€ d’impôt !), à conditions d’opter pour le régime du BIC au réel et de pouvoir déduire une part importante de charges et d’amortissements de ses recettes.

LOKIZI conseille les propriétaires-bailleurs dans le choix du régime fiscal le plus adapté à leur situation et intervient ensuite pour l'accompagnement comptable de la location meublée (nécessaire avec le régime du BIC au réel). 

Découvrez nos autres locations meublées

Disponibles en longue durée

Nos locations meublées : Lyon (69008)

Nouveauté Location chambre meublée 18m² dans coliving T5 (Lyon 8)

Location chambre meublée 18m² dans coliving T5 (Lyon 8)

Loyer : 565,00 € (charges comprises)

Nos locations meublées : Toulouse (31000)

Nouveauté Location appartement meublé 4 pièces 73m² (Toulouse sud)

Location appartement meublé 4 pièces 73m² (Toulouse sud)

Loyer : 1 195,00 € (charges comprises)

Nos locations meublées : Bordeaux (33 300)

Nouveauté Location chambre meublée 20m² coliving (Bordeaux - Chartrons)

Location chambre meublée 20m² coliving (Bordeaux - Chartrons)

Loyer : 650,00 € (charges comprises)

Nos locations meublées : Bordeaux (Gironde 33)

d-none Location appartement meublé 3 pièces 63m² piscine (Bordeaux - Chartrons)

Nos locations meublées : Bordeaux (33200)

Réservé Location appartement meublé 2 pièces 56m²  (Bordeaux - Caudéran)

Location appartement meublé 2 pièces 56m² (Bordeaux - Caudéran)

Loyer : 1 095,00 € (charges comprises)

Nos locations meublées : Bordeaux (Gironde 33)

d-none Location appartement meublé duplex T3bis 96m² (Bordeaux - St Augustin)

Nos locations meublées : Talence (33400)

Nouveauté Location chambre meublée 18m² coliving (Talence - Bordeaux sud)

Nos locations meublées : Bordeaux (33000)

Nouveauté Location appartement meublé T3bis de 67m² (Bordeaux centre - St Bruno)