Placer en LMNP : une excellente alternative pour devenir propriétaire


Placer en LMNP : une excellente alternative pour devenir propriétaire

Investir avec le statut LMNP : profiter d’un régime fiscal attractif

La location meublée non professionnelle ou LMNP est devenue un incontournable de tous les contribuables qui désirent réduire leur impôt. Ce statut permet de devenir propriétaire d’un bien meublé tout en profitant d’un cadre fiscal souple. Bien entendu, l’opportunité sur la fiscalité n’est accessible que sous réserve de certaines conditions. Afin de vous aider à mieux comprendre le principe de la location meublée non professionnelle, cet article vous dit tout.

LMNP : quel est l’intérêt d’un investissement avec ce statut ?

Bon nombre de particuliers résidants dans l’hexagone sont de plus en plus attirés par la location meublée non professionnelle. Cet engouement vient sans doute du fait que ce statut permet aux contribuables de profiter de considérables opportunités. Investir en tant que loueur meublé donne la possibilité de générer des revenus qui seront peu fiscalisés. Si un bailleur choisit de réaliser son placement avec la loi Censi-Bouvard, il aura alors la possibilité de réduire son impôt de 11 % du prix investi hors taxe. Ce rabais s’étale de façon linéaire sur une période de neuf ans. En outre, ce placement permet au propriétaire de conférer la gestion de son bien à l’exploitant de la résidence. Ainsi, il n’aura pas à s’occuper de l’entretien du bien puisque le gestionnaire le fait déjà à sa place. Il n’aura pas non plus à s’inquiéter des différentes formalités administratives.

Il est à rappeler que la loi LMNP permet au bailleur de profiter d’une meilleure rentabilité que la location nue. De plus, le bail avec la LMNP est moins contraignant que celle de la dernière.

Location meublée non professionnelle : quelle condition faut-il respecter ?

Comme tout autre investissement immobilier, un placement avec la loi LMNP est également soumis à certaines conditions. Pour jouir du cadre fiscal de ce dispositif, un bailleur est tenu d’acheter un logement décent et le louer meublé. Dans le sens légal, un logement est considéré comme meublé s’il comporte tous les éléments indispensables au confort du locataire. Il doit donc disposer d’une literie, d’un four à micro-ondes et d’une plaque de cuisson. Il faut qu’il ait également un congélateur, un réfrigérateur et une table accompagnée de sièges. Pour que le confort des résidants soit le plus optimal possible, le propriétaire doit équiper la maison d’ustensiles de cuisine. Il ne faut pas non plus oublier le dispositif d’occultation des fenêtres dans la chambre à coucher. Pour finir, pour profiter de la fiscalité LMNP, le bailleur doit réaliser moins de 23 000 € de recettes locatives.

Démarche à effectuer pour profiter du statut location meublée non professionnelle

Pour être considéré comme loueur en meublé non professionnel, le bailleur doit se déclarer au Greffe du Tribunal de Commerce. Pour ce faire, il est tenu de remplir le formulaire CERFA PO i de déclaration de début d’activité. Cela lui permettra d’obtenir un numéro SIRET. Par ailleurs, si l’investisseur a décidé d’effectuer une location meublée de tourisme, il doit alors se déclarer à la mairie. Pour faire cette déclaration, il doit compléter un formulaire Cerfa n °14004.

Propriétaires, louez en meublé avec LOKIZI
pour + de tranquillité et + de rentabilité

Contactez-nous